"Aveugles ou sourds, les enfants restent des enfants ! Et les enfants adorent jouer au football"

Blind football started in April 2018, thanks to a partnership with Krousar Thmey (learn more about the launch). There are around 20 joueurs dans le groupe,dont la moitié sont des filles ! 

Les entraînements ont lieu 2 fois par semaine, sur le terrain de football construit au sein de l'école pour qu'ils puissent progresser dans les meilleures conditions. Au cas où vous l'auriez manqué, toutes les informations à propos du terrain sont dans cet article.

 Il est grand temps de vous détailler les règles en enjeux du cécifoot ! basic rules and stakes of blind soccer!

Règles du jeu

Le règlement est directement inspiré du foot à 5, ou futsal. Le cécifoot est dirigé par International Blind Sports Association (ISBA), et dans la pratiqué joué avec les règles de la FIFA adaptées pour prendre en compte les spécificités des athlètes :

2 équipes de 5 joueurs s'affrontent pour 2 périodes de 20 minutes. L'équipe qui a marqué le plus de buts à la fin du temps imparti remporte le match. 

- Une équipe est composée de : 4 joueurs déficients visuels players; 1 gardien (voyant ou partiellement malvoyant) qui organise la défense, l'entraîneur sur la ligne de touche pour superviser le jeu, 1 guide placé derrière les cages adverses pour aider les joueurs à les localiser et donner des instructions.

- La taille du terrain est de 40 x 20 mètres, et les buts font 3 x 2 mètres. The côtés du terrain sont protégés par une barrière en mousse (1,30 mètre de haut) pour assurer une continuité dans le jeu. 

- Un jouer commet une faute when their behavior can affect the l'intégrité physique d'un autre joueur (s'il tient ou bouscule un adversaire, touche la balle volontairement avec ses mains, tâcle couché...). Dans ce cas, la bonne est donnée à l'adversaire. 

- En se dirigeant vers un joueur portant le ballon, un défenseur doit dire VOY (qui signifie "J'arrive" en espagnol) pour signaler sa présence.

- La règle du hors-jeu n'est pas appliquée

- Chaque joueur (sauf le gardien) doit porter un masque sur les yeux, pour assurer un jeu équitable.

- La balle est adaptée: : il y a des grelots à l'intérieur pour permettre aux joueurs de la localiser grâce au son.

Classification

Les joueurs sont classés en 2 catégories distinctes et 2 championnats, en fonction de leur acuité visuelle :

B1 - aveugle: joueurs totalement aveugle ou presque qui ont une très faible perception de la lumière. 
B2/B3 - partiellement voyant: au niveau international, l'acuité visuelle d'un joueur ne doit pas excéder 1/10 ou 20° champ de vision. Au niveau national, il existe une tolérance de 2/10. 

Compétitions

Les Championnats du Monde ont eu lieu pour la première fois en 1998, et ont été remportés par les brésiliens. Depuis, le cécifoot a continué de se développer est devenu un sport paralympique en 2004. L'IBSA a développé des compétitions internationales, en plus des championnats nationaux. Par exemple :
- IBSA Championnats du Monde de Cécifoot (B1)
- IBSA Championnats du Monde de Cécifoot (B2/B3)
- IBSA Jeux Mondiaux
- IBSA Championnats d'Asie de Cécifoot
- Cécifoot aux Jeux Paralympiques d'Asie
- IBSA Championnats Européen de Cécifoot
- IBSA Championnat Américain de Cécifoot
- IBSA Championnats Africain de Cécifoot

Un sport en développement

Le cécifoot est né en Amérique du Sud et a fait sa première apparition aux Jeux Paralympiques d'Athènes en 2004. Encore peu médiatisé, le cécifoot peut cependant bénéficier de la popularité universelle du football "traditionnel" dans le monde entier et attirer l'attention d'un plus grand public.

Comme on peut s'en douter, le style de jeu est bien différent du football qu'on a l'habitude de regarder. Il y a bien plus de dribble et de contrôles que dans un match entre voyants, ce qui rend le jeu plus dynamique à regarder. La communication entre les joueurs est primordiale, et l' atmosphère est également très différente (le silence est requis pendant le match pour permettre aux joueurs de communiquer et d'entendre le ballon). Assister à un match de cécifoot peut changer votre vision du sport,en sachant que le handisport intéresse un nombre grandissant de personnes !

Les bienfaits du cécifoot

Tout d'abord, les bénéfices du cécifoot sur les pratiquants sont physiques.Les personnes déficientes visuelles ont tendance à bouger moins, car sortir ou exercer une activité en extérieur peut s'avérer difficile, voire impossible. Etre impliqué dans une équipe de cécifoot leur apporte un moyen de rester en forme, car cela demande un effort cardiovasculaire intense, ainsi que beaucoup de force dans les jambes pour pouvoir se stopper et changer de direction rapidement. Cela aide aussi les joueurs à être plus conscients de leur propre corps, et à se situer dans l'espace. Cela améliore les capacités cardiovasculaires, les rendant moins vulnérables to diseases. 

Mais les effets sont encore plus impressionnants du côté psychologique. . Comme vous le savez peut être, le handicap peut mener à l'isolement, surtout dans les pays en voie de développement comme le Cambodge. Jouer au cécifoot crée un sentiment de fierté, d' appartenance à un groupe, un sens de la solidarité et l'esprit d'équipe. Individuellement, cela augmente la confiance en soi et améliore les capacités sociales et de communication, du fait qu'ils doivent tous interagir et coopérer pour réussir. 

Pratiquer un sport permet aux personnes en situation de handicap de faire des choses qu'ils n'auraient jamais fait autrement !

Le cécifoot a un bel avenir devant lui, et nous sommes fiers de permettre à des jeunes khmers motivés de jouer ensemble. Nous croyons fortement que si nous continuons à travailler avec eux, avec autant d'envie, de grandes choses arriveront ! Qui sait, peut-être qu'ils deviendront la première équipe cambodgienne à gagner la Coupe du Monde, qui sait ?

"Je me rends à Krousar Thmey, école pour les enfants aveugles et sourds, 2 fois par semaine pour les entraînements. Mon rôle est simplement de révéler le talent et la motivation de mes joueurs, et je suis si fier de mon équipe ! Nous sommes en chemin pour représenter le Cambodge aux Jeux Paralympiques un jour. On s'entraîne dur, avec passion et intensité. J'essaie de donner confiance à mes joueurs, et de les rendre fiers de ce qu'ils accomplissent chaque jour. Chaque entraînement les rend un peu plus confiants, souriants et pleins d'espoir. Aveugles ou sourds, les enfants restent des enfants, c'est pour ça qu'apprécier le moment présent est ma priorité. Quand on mélange tout ça, c'est déjà une énorme victoire pour nous. Une coupe serait juste un plus !"

Le mot du coach

Metrisak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench