Le mois d'avril est consacré à l'éducation et au partage des réalités de la vie avec un membre amputé. Cette année, la principale préoccupation de la campagne est la mobilité. Ainsi cette dernière cherche à encourager les personnes touchées par la perte d'un membre à devenir plus actives.

L'amputation au Cambodge

Aujourd'hui, le Cambodge demeure l'un des pays les plus touchés par les mines anti-personnelles dans le monde. Selon HALO trust64 000 victimes et plus de 25 000 amputés ont été enregistrés depuis 1979. C'est le ratio par habitant le plus élevé au monde. Et aujourd'hui, même si le pays s'est ouvert au tourisme et connaît une croissance économique très dynamique, les atrocités des Khmers rouges refont surface avec l'explosion des mines terrestres. Ces accidents dramatiques restent l'une des principales causes de handicap physique au Cambodge. Les survivants des mines terrestres rencontrent de nombreuses difficultés en ce qui concerne l'accès aux services de santé, à l'éducation ou encore à la formation professionnelle. L'accès aux activités sportives est également très difficile pour eux.

Surmonter les obstacles

En effet, les personnes ayant subit la perte d'un membre doivent surmonter divers obstacles afin de participer à des activités physiques. Tout d'abord, ils doivent faire face à un manque d'équipements et d'installations adaptées. Tous les centres sportifs ne disposent pas de personnel ou de programmes spécialisés pour les personnes en situation de handicap physique. À cela s'ajoutent certaines barrières logistiques comme l'isolement géographique et les dépenses potentielles (transport, équipement) liées à la pratique d'une activité sportive. Enfin, la barrière psychologique - manque de confiance en soi, faible estime de soi, image corporelle négative ou peur de la perception d'autrui - empêche de nombreuses personnes d'envisager la pratique d'une activité physique ou sportive.

Limb loss awareness month

Les avantages du sport

Pourtant, le sport peut être un élément clé pour améliorer le bien-être des personnes en situation de handicap physique. En effet, c'est un moyen d'améliorer la motricité des joueurs tout en les aidant à développer des compétences sociales telles que l'autodiscipline, le leadership ou l'esprit d'équipe. Les équipes handisports sont également idéales pour créer des réseaux de soutien dans lesquels les joueurs peuvent échanger en toute confiance. Pour toutes ces raisons, notre mission est de rendre le sport accessible à tous au Cambodge. Nos activités sportives adaptées permettent aux joueurs de bénéficier de tous les avantages du sport. En guise d'exemple, deux joueurs de l'équipe de basket-fauteuil que nous avons créé ont été victimes de mines anti-personnelles. Mais cela ne les a pas empêchés d'être sélectionnés pour faire partie de l'Équipe Nationale Paralympique de basket-fauteuil du Cambodge !

Bel wheelchair basketball Soulcial Trust
Sorn Song wheelchair basketball player

Bel et Sorn Son, deux survivants d'explosion de mines et champions de basket-fauteuil

Découvrez nos Sports adaptés pour personnes en situation de handicap au Cambodge. Soutenez nos équipes pour le mois de la Sensibilisation à l'Amputation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench